La solidarité, aussi victime de l’épidémie de coronavirus ? Tous les renseignements pour la collecte de carême ici.

En Haïti, près de 3,6 millions de personnes luttent pour la faim, selon Entraide et Solidarité

Les collectes de l’ONG Entraide et Fraternité devaient débuter ce week-end. Les dons seront plus que jamais prépondérants.

À travers le monde, les plus démunis s’apprêtent eux aussi à subir les dégâts collatéraux de l’épidémie de Covid-19. En effet, les ONG qui leur viennent en aide se retrouvent face à une situation délicate : devoir récolter des donations financières… en étant soumis aux règles d’hygiène et de confinement désormais en vigueur.

Ainsi, l’organisation non gouvernementale (ONG) Entraide et Fraternité avait prévu de débuter ses collectes lors des offices religieux de ce week-end. Il n’en sera évidemment rien, l’église catholique belge (qui chapeaute justement Entraide et Fraternité) ayant pour rappel décidé de suspendre ses activités (messes, etc.). Une situation à laquelle l’ONG va être contrainte de s’adapter… pour limiter la «casse».

«Les collectes dans les églises rapportent chaque année entre 400.000 et 450.000 euros. Nous ne pourrons donc pas compter sur ce montant, cette fois», constate Christophe Cornet, responsable en province de Liège. Environ 350.000 euros sont, eux, récoltés via des dons «effectués grâce à notre travail sur le terrain, à nos e-mails», précise notre interlocuteur.

Afin de poursuivre correctement ses activités (réduire les inégalités et lutter contre les injustices sociales dans de nombreux pays), axée en 2020 davantage sur Haïti, Entraide et Fraternité compte, plus que jamais, sur les dons en ligne et par virement bancaire. «Pour ne pas que les plus pauvres payent, encore, le prix de cette nouvelle crise sanitaire. À chaque fois, ce sont eux les plus pénalisés. Il s’agit d’un réel enjeu de société», insiste Christophe Cornet.


ou via le site d’Entraide et Fraternité :
https://jedonne-entraide.iraiser.eu/b/mon-don?cid=42&_cv=1

Des questions ? Au 02/227 66 80.

CONFINE(E)S…MAIS NOURRIS A LA MEME SOURCE !

Bonjour à chacun, chacune !

Les semaines à venir vont s’avérer cruciales pour endiguer la crise sanitaire actuelle. C’est en combinant les efforts de tous que nous pourrons au plus vite retrouver une situation normale.

Nous appliquons les directives et ne manquerons pas de vous tenir informé(e)s en cas d’évolution de la situation.

Comme tout le monde, nous suivons l’évolution de la propagation du coronavirus au jour le jour. Notre site actualisé très fréquemment veillera à communiquer les mesures utiles et des informations pratiques liées à la situation actuelle ainsi que des conseils pour garder spirituellement vivante la pastorale d’ensemble de notre doyenné.

1. Avec vous aussi, nous prions à distance :

a. Aux messes qui continuent …

  • Physiquement : vous pouvez prier en communion avec un des prêtres qui s’est engagé à dire la messe en ce temps de confinement, chez lui, aux heures suivantes :
    – 8h30 : Stanis Kanda
    – Oscar : heures variées pendant la journée

Dans ce cas, il peut se vivre une « communion spirituelle » en vous associant à l’heure de la messe. Et si vous le désirez, vous pouvez même téléphoner pour recommander une intention spéciale à la discrétion du célébrant.

Pour recevoir KTO :- Proximus : canal 215 – Orange : canal 98 – VOO : canal 144 ou 147- Par satellite : Eutelsat 5 West A pour l’Europe. – Par Internet : en direct HD sur ktotv.com, tablette et smartphone.

b.  En cercles de partage, de réflexions et de prière

– Pour préserver l’intégrité physique, les confessions de vendredi à l’église Notre dame des  Récollets peuvent se vivre dans la grande église en veillant à la bonne distance physique.
– Neuvaines : -Celle des Dominicains sur FB : « Retraite dans la ville RDLV.org »

2. Avec vous aussi, nous communiquons à distance :

a. Téléphones et emails :

Privilégier les contacts téléphoniques ou par email avec nos collaborateurs pour répondre à toutes vos questions. Si votre demande est urgente et ne peut être traitée à distance, un rendez-vous vous sera fixé au secrétariat Rue des Raines 6 … si les dispositions légales de confinement autorisent encore les déplacements.

b. Sites et blogs de nos UP :

Consignes pour les célébrations

A la lecture des dispositions officielles de l’évêché et des informations du Conseil National de Sécurité, nous prenons à titre provisoire (donc selon le niveau d’alarme à venir) les mesures suivantes  dans notre doyenné :  

1. Doubler de vigilance en pastorale : la distanciation physique doit être respectée en toute circonstance.

2. La célébration de toutes les messes publiques (les dimanches et en semaine) sont suspendues jusqu’au 05 Avril. Les églises qui ont toujours été ouvertes en temps normal le resteront pour des recueillements individuels

3. Les funérailles sont célébrées mais en cercle restreint et privé  avec respect des règles de prudence exigées (conseiller : pas d’organiste ni d’équipe funérailles). Si du côté paroisse seuls les célébrants et le sacristain seront présents, la famille veillera à ne pas dépasser 10 à 15 personnes.

4. Les veillées et les prières dans les funérariums privés sont suspendues mais, par contre,  les prières au cimetière sont admises

5. Les baptêmes (y compris le catéchuménat) et mariages sont reportés jusqu’à nouvel ordre (réunions de préparation y comprises); sauf dérogation expresse du Vicaire Général sur demande du Curé

6. Plus de visites ni célébrations en maison de repos

7. Toutes les catéchèses (réunions comprises) sont suspendues et reportées à plus tard

8. La solidarité, le respect d’autrui et la communion s’imposent.

9. La prière par les ondes est conseillée. Voir les programmes des medias qui s’y prêtent déjà. Notre doyenné encourage aussi le partage des prières, réflexions et exhortations par des textes que nous mettrons en ligne

10. Veiller à la cohésion entre nous dans l’application de ces dispositions pour plus de sérénité et éviter des énervements dus aux excès de peur.

11. Pour Banneux : toute activité de rassemblement public est interdite

12. Nous protéger et protéger les autres relèvent de notre responsabilité chrétienne aussi.

 Ce communiqué reste sujet à évolution selon les consignes des instances compétentes.

De bonne foi, votre frère
Stanis Kanda, Curé-Doyen Verviers

L’Eglise catholique de Belgique suspend toutes les célébrations publiques.

En raison de l’expansion de l’épidémie du Corona virus, les évêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce weekend du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

Les baptêmes, mariages et funérailles pourront se dérouler en cercle restreint.

Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.

Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.

Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en œuvre pour arrêter l’extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

SIPI -Bruxelles, jeudi 12 mars 2020