Appel de l’abbé François-Xavier Jacques pour la Paroisse de Barapireli au Mali

Chers amis,

Vous marquez votre intérêt pour mon travail au Mali, de 2003 à 2008 dans le diocèse de Mopti, aujourd’hui dans celui de Kayes. Vous avez soutenu divers projets ou actions de solidarité.

Il y a quelques jours, j’ai reçu un appel de l’abbé Laurent Somboro. Prêtre du diocèse de Mopti, il a été mon vicaire dans la paroisse de Ségué de 2005 à 2007. Il est aujourd’hui curé dans la paroisse de Barapireli, à l’est du pays dogon, à la frontière avec le Burkina Faso.

Paroisse de 8.150 km2 (un quart de la Belgique) avec une population de 350.000 habitants, des dogons, peulhs, mossis, dont 20.000 catholiques. Une paroisse en pleine expansion avec plus de 140 communautés catholiques, 5 prêtres, 3 religieuses et 102 catéchistes et animateurs de communautés.

La presse nous rapporte régulièrement les troubles au nord et au centre du Mali. Des villages de cette paroisse ont vu l’incursion de djihadistes, d’autres ont été l’objet d’attaques qualifiées d’ethniques, certains ont été détruits avec massacre d’une partie de la population. Suite à ces troubles graves, une partie de la population s’est déplacée pour éviter le pire. Les gens sortent peu des villages ; les marchés, lieux économiques et de rencontre importants, sont désertés ou supprimés ; les cultivateurs vont peu dans les champs et les cultures et revenus s’en ressentent grandement.

L’abbé Somboro donne le chiffre de 37.139 habitants déplacés, soit plus de 10% de la population. Parmi eux, des enfants déscolarisés qu’il faudra réinscrire à l’école à la rentrée.

Aussi la paroisse développe un projet d’aide alimentaire à la population déplacée ou en grande pauvreté et d’aide à l’inscription scolaire des enfants.

Quelques chiffres :

  • La ration alimentaire quotidienne d’un adulte est de 600 g de mil, la céréale de base. Soit 18 kg par mois.
  • Une famille compte en moyenne 7 personnes. Soit 4,2 kg de mil par jour et 126 kg par mois par famille.
  • Au prix de 17.500 fcfa les 100 kg (près de 27 euros : 1 euro fait 652 fcfa) soit 22.000 fcfa (près de 34 euros) par mois par famille.
  • L’inscription scolaire pour le premier cycle (équivalent du primaire en Belgique) est de 21.000 fcfa, près de 33 euros, et pour le second cycle (trois premières années du secondaire en Belgique) est de 30.000 fcfa, un peu plus de 46 euros.

Je vous transmets son projet et son appel. A la fois pour répondre à sa demande et pour donner quelques informations sur la situation quotidienne de cette population et de son clergé.  Lorsque j’entends les massacres dans les villages, je pense souvent à mes jeunes confrères maliens qui se trouvent dans des situations tout à fait inattendues et pour lesquelles ils ne sont pas préparés. Ce doit être bien difficile et délicat d’accompagner et guider humainement et spirituellement les chrétiens et de participer à l’accueil et l’aide de la population malmenée.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don par versement au compte
BE69 0013 7213 1078,
Solidarités Mali, rue de l’église 13, 4280 Hannut
Avec la mention «  Barapirelli » (
il n’y a pas de déduction fiscale possible)
L’argent sera envoyé via l’économat du diocèse de Mopti.

D’avance merci pour ce que vous avez fait et ferez. Et je confie la vie de ce pays et de son Eglise à votre prière.

Abbé François-Xavier Jacques
Oneux-Theux et Kayes.

Conférence de l’abbé François-Xavier Jacques à Spa le 19 septembre.
Voir ici.