Novembre 2018 : Et si je disais « bravo » à tous ?

Après un mois dans l’Unité Pastorale Jean XXIII, j’ai un réel plaisir de reconnaître et  remercier les nombreuses personnes qui, dans leur dévouement, gardent  encore éveillé  ce désir  de revenir à une  conscience religieuse active dans nos communautés. Par-delà les rassemblements liturgiques, je ne saurais ignorer la ténacité de ces pas discrets qui j’ai vu franchir les portes de nos églises pour des raisons dont eux seuls le secret. J’ai compris que les 13 communautés constitutives de notre UP tirent leur énergie de la synergie des équipes de travail que je peux modestement saluer dans ces lignes :
  1. Une Equipe Pastorale (EPA): constituée de 7 membres dont la mission principale est de décider et de veiller avec  moi  à la cohérence des différentes orientations de la vie chrétienne. Elle est l’organe de décisions et d’orientations pastorales.
  2. Un Conseil de l’Unité Pastorale (CUP) : organe de concertation pour toutes nos communautés, il est constitué des représentants des communautés paroissiales. Sa vocation est de faciliter la préparation et l’élaboration des décisions pastorales tout en veillant à leur  Son action ne se limite donc pas aux actions ponctuelles. Sa composition reflète la représentativité des forces vives de toutes nos équipes.
  3. Des Equipes à tâches (dites transversales): nombreuses dans notre UP,  ce sont des  équipes qui aident à vivre et partager  les différentes facettes de l’annonce de l’Evangile. Que soient salués dans ce cadre tous les efforts de réflexion sur la catéchèse et son renouveau, les équipes de préparations liturgiques, les chorales, les animations des enfants, etc.  Le mode d’adhésion et la durée de ces équipes sont variables et ne dépendent que  des personnes.
  4. Des Equipes de spiritualité : ce sont tous ces lieux de prière qui ravivent et nourrissent la foi de nos communautés en mettant l’accent sur l’une ou l’autre grâce de la Révélation. Je salue ici les équipes de chapelet, d’adoration et d’organisation des chemins de croix.
  5. Des Fabriques d’Eglise : les équipes à vocation purement pastorales devront évidemment bénéficier de l’attention bienveillante des Fabriques des Eglises et du secrétariat de l’UP qui sont des outils destinés à encourager et à rendre efficace tout l’ensemble de la pastorale.
  Sans prétendre avoir tout vu, il ne me reste qu’à exprimer un vœux : il faut qu’ensemble nous continuions à revisiter nos pratiques pour soit les consolider, soit les rafraichir à la lumière de l’Espérance que ce mois de novembre va rappeler.

Stanis Kanda, futur Curé-Doyen.