Verviers: « les liens se resserrent lors d’une catastrophe »

Il y a six semaines les inondations ont dévasté une partie de la région de Liège, du Brabant wallon et du Hainaut, avant de toucher ensuite le Namurois. Nous sommes partis en reportage dans l’un des quartiers les plus sinistrés : Verviers centre*. Rencontre avec Jean-René Tonnard, de la fabrique d’église de Saint-Remacle.

Que s’est-il passé dans cette église le 14 juillet dernier ?

Entrée de l’église St Remacle impossible suite aux inondations

Dès 4h du matin, l’alarme correspondant à l’église a sonné sur mon téléphone. J’étais déjà en alerte pour la montée des eaux par plusieurs autres coups de fil. Je n’ai pu venir voir les dégâts que le lendemain midi puisque le quartier était sous eau. Assez étonnamment, il n’y a eu « que » 25 cm d’eau dans l’église Saint Remacle. Elle est entrée par l’arrière de l’édifice, du côté de la sacristie où le volume d’eau était plus important. L’entrée s’est faite avec une grande violence, la porte qui communique avec le jardin de la maison des vicaires a cédé sous la pression de l’eau.

lire la suite …

Communiqué de notre Doyen Stanis Kanda relatif aux inondations du 15 juillet 2021

Dans la nuit de mercredi à jeudi, des inondations ont ravagé notre région. Dans l’Unité Pastorale Jean XXIII, le déferlement des eaux a eu, en autres conséquences, de rendre les églises de Dolhain, celle des Surdents ainsi que l’église décanale St Remacle impraticables. Partout, quand l’eau s’est retirée, ce sont plusieurs centimètres de boue qui recouvrent le sol. Et il faudra attendre que les lieux soient nettoyés pour y reprendre les offices habituels. Aux Surdents, la chapelle mariale a été carrément emportée par les flots.

Mais les églises qui semblent avoir le plus souffert sont Notre-Dame des Récollets où l’eau est montée à plus d’1,20 mètre et la chapelle St Lambert, dévastée.

D’autres lieux pastoraux du centre de Verviers sont aussi impactés : le presbytère de la rue de Raines où le rez-de-chaussée a été envahi par l’eau; le matériel informatique et les 2 photocopieuses qui permettaient la diffusion des informations dans notre UP, sont inutilisables. Le centre de distribution des colis alimentaires au Carrefour St Remacle a aussi subi de gros dégâts, rendant en outre impropre à la consommation quantité de denrées alimentaires.

Dans toute la ville de Pepinster, c’est la désolation  la plus totale ; et dans l’église St Antoine Ermite et le presbytère les dégâts sont aussi considérables (seules quelques chaises de l’église ont pu être sauvées).

Voici la liste des églises de l’UP Jean XXIII où les offices sont maintenus :

  • Ensival, dimanche 9h30
  • St Antoine, dimanche 11h00 et 18h00 en remplacement de N-D des Récollets
  • St Joseph, chaque samedi 17h15 suivant calendrier pastoral et en remplacement de la messe à St Remacle
  • Bilstain, samedi 18h30 en remplacement de la messe à Dolhain
  • Bilstain, dimanche 10h00 (suivant calendrier pastoral)
  • Goé, dimanche 10h00 (suivant calendrier pastoral)
  • Lambermont, samedi 17h00 (suivant calendrier pastoral)
  • Petit-Rechain, samedi 18h00 (suivant calendrier pastoral).

Pour les messes sur l’UP Emmaüs Hoëgne et Vesdre (Pepinster), contactez le diacre Marc Lemaire 0496 55 01 04.

Rappelons que les églises de l’Unité pastorale Notre Dame du Magnificat ainsi que celles du Sacré Cœur de Dison n’ont pas subi les inondations et seront toujours heureuses d’accueillir les paroissiens des UP en difficulté.

Concernant le Te Deum de ce 21 juillet, il est maintenu à Ste-Julienne comme annoncé précédemment, mais bien évidemment annulé à Dolhain.

Nous saluons les nombreuses marques de solidarité et de soutien reçues de toutes parts.

Si vous souhaitez proposer votre aide, vous pouvez contacter :

  • pour l’UP Jean XXIII, notre Doyen Stanis Kanda 0479 80 14 88 ou l’assistante paroissiale Martine Caucheteux 0472 590958
  • pour l’UP Emmaüs Hoëgne et Vesdre (Pepinster), le diacre Marc Lemaire 0496 55 01 04