Octobre 2016 : Enquête sur la catéchèse

Notre évêque a demandé au Vicariat « Annoncer l’Evangile » de mener une enquête sur la catéchèse. Toutes les unités pastorales sont invitées à y associer le maximum de personnes jouant un rôle dans la catéchèse ou s’intéressant à la transmission de la foi. Nous aurons quatre réunions, chacune abordant un des dossiers de l’enquête. Elles auront lieu en l’église Saint Joseph (place Janson, derrière le palais de Justice, à Verviers) à 20h

Mardi 25 octobre : Dossier 1 : « Annoncer l’Evangile, un défi pour aujourd’hui »
Notre société change, la foi n’y a plus la même place qu’avant, les religions se côtoient. La catéchèse jadis mise en place dans un autre contexte demande à être réorganisée.
Comment voyons-nous la situation actuelle ? Qu’attendons-nous de la catéchèse ? Qu’attendons-nous comme enseignement de la foi ? Pour nous et pour nos enfants ?

Mardi 29 novembre : Dossier 2 : « Eveil à la foi et première annonce »
Lorsque les enfants baignaient dans le monde chrétien, c’était à travers toute la vie quotidienne qu’ils recevaient les éléments de la vie et de l’enseignement chrétiens. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Que mettre en place pour contribuer au premier éveil à la foi, contribuer aux premières découvertes du message de Jésus-Christ ?

Mardi 31 janvier : Dossier 3 : « Cheminer dans la durée »
Les sacrements, les étapes du chemin de foi sont souvent vécues comme des moments isolés, sans grande vie d’Eglise entre eux. Pourtant la foi devrait être un chemin tout au long de la vie.
Comment envisager ce chemin d’une vie ? Que mettre en place pour le soutenir ? Avec quelles étapes ?

Mardi 21 février : Dossier 4 : «  catéchèse en communauté »
La foi devrait se vivre au cœur d’une communauté. C’est au cœur de la communauté qu’elle se transmet. Comment vivre une catéchèse au cœur de la communauté ? Quelle sensibilisation, quelles pratiques nouvelles pour y arriver ?

Tous ceux qui jouent un rôle en catéchèse recevront une invitation pour la première rencontre avec quelques éléments de préparation. Si vous n’en faites pas partie mais êtes intéressés par cette réflexion, vous pouvez me demander ce dossier de préparation.

Je nous souhaite que ce travail ne soit pas seulement perçu et vécu comme un devoir obligé à remettre à l’autorité supérieure, mais comme une occasion de regarder ce que nous vivons en catéchèse et de chercher des éléments pour l’améliorer.

En espérant vous rencontrer lors de ces soirées.

François-Xavier Jacques
Curé-doyen
087.33.25.33 (répondeur après de nombreuses sonneries)

Messes de rassemblement

  • Dimanche 25 septembre 2016 à 11h à Saint Remacle, début de l’année pastorale ; au-revoir à l’abbé Aimable et accueil du Père Freddy Matongo
  • Dimanche 27 novembre 2016 à 11h à Saint Remacle, entrée en Avent
  • Dimanche 5 mars 2017 à 11h à Saint Remacle, entrée en Carême
  • Dimanche 11 juin à 11h à Saint Remacle, clôture de l’année

Ce week-end-là, les autres messes de l’unité pastorale sont supprimées, sauf la messe du dimanche à 18h à Notre Dame.

Les horaires des messes habituelles peuvent être consultés sur ce site à la page des célébrations.

Année de la Miséricorde

  • Tous les premiers dimanches du mois, à l’église Notre Dame des Récollets, la messe de 18h est célébrée avec des Equipes Notre Dame.
  • Dimanche 9 octobre, pèlerinage pédestre vers Banneux. Départs de Pepinster et Tancrémont. A Banneux, prière et passage de la Porte de la Miséricorde.
  • Dimanche 6 novembre à 18h lors de la messe à Notre Dame des Récollets, action de grâce à l’occasion de la clôture de l’Année de la Miséricorde.

Cadeau pour l’abbé Aimable

 Cadeau d’au revoir et de merci à l’abbé Aimable.
Une collecte sera organisée dans ce but dans les diverses communautés. Vous pouvez aussi faire un versement sur le compte de l’unité pastorale :
BE91 0682 4549 2576, Unité Pastorale Jean XXIII Val de Vesdre, Andrimont.
Avec la mention « cadeau pour l’abbé Aimable ».

L’abbé Aimable gardera un tiers de la somme pour mon déménagement et donnera deux tiers au Petit Séminaire de Nyundo au Rwanda, où il a fait ses humanité et alimenté sa vocation sacerdotale. Certains des bienfaiteurs et fondateurs de cette école sont l’abbé Jean Lacroix qui à son retour du Rwanda a servi dans la paroisse Saint Remacle et quelques scouts de Verviers et d’Ensival. La Sœur de l’abbé Lacroix, Luce Lacroix, a aussi passé une grande partie de sa vie au service du Diocèse de Nyundo. C’est une façon de relancer, si c’est possible, ce lien d’amitié qui s’est endormi.